Photo Thumb
Photo Thumb
Photo Thumb
Photo Thumb
   

       

HÔTEL QUARTIER JUIF À PRAGUE

L’Hôtel Betlem Club et Quartier Juif-Josefov à Prague

L’Hôtel Betlem Club se trouve dans le centre-ville de Prague, tout près du Quartier Juif. Non loin se trouvent le Pont Charles, la Place de la Vieille Ville, Hradčany, le Château de Prague, la Voie Royale, la Chapelle de Bethléem et beaucoup d’autres monuments de la Vieille Ville de Prague.

 

Ville Juive - Josefov

La Ville Juive ou le Quartier Juif (en tchèque Židovské město) est maintenant appelé Josefov. Il s’agit d’un quartier le plus petit à Prague, entouré de la Vieille Ville et qui fait partie de Prague 1, connu avant comme le ghetto Juif, les Juifs, ou le Cinquième Arrondissement. 

L'histoire des débuts du Quartier Juif de Prague

Les premiers vendeurs et cambistes Juifs se sont installés à Prague au 10ème siècle. Le Quartier Juif de Prague a été fondé au 12ème siècle comme une communauté juive, entre le Pont Charles et la Place de la Vieille Ville. C’est ici que les Juifs avaient leur propre gouvernement, les écoles, les tribunaux et ils représentaient tous les autres Juifs de Bohême. Dans les meilleures années il y avait moins de 1,900 habitants et il est devenu le plus grand centre économique et culturel pour les Juifs en Europe.

La persecution contre les Juifs a été documentée depuis 1096, lors de la première Croisade à Prague. En 1389, il y avait une autre grande persecution qui a eu lieu dans le ghetto Juif; Avigdor Kari, un jeune garçon à cette époque et qui est devenu plus tard le rabbin, l’avait connue personnellement. Basé sur ses experiences de l’enfance, il a écrit les Seli'hot – les prières contrites sont encore lues aujourd’hui.

Bien que les Juifs de Prague aient été persecutés, enfermés dans le ghetto, leurs contacts avec les Chrétiens et le commerce avaient été limités, il y avait des immigrants qui toujours prospéraient, et venaient ici à travers l’Europe. Grâce aux prêts avantageux de dirigeants tchèques, ils ont réussi à gagner leur protection et de nombreux privilèges. L’importance du Quartier Juif a été confirmée par la construction de la Synagogue (en tchèque Staronová synagoga) au 13ème siècle. Les synagogues étaient comme les Mairies pour les Juifs, et étaient utilisés pas uniquement à des fins sacramentels, mais aussi pour l’enseignement et traitant toutes les affaires publiques.

 

L'Âge d'Or du Quartier Juif de Prague

La période de paix et de stabilité relatives alternaient avec les périodes de l’opression et de la déportation des Juifs. Au tournant du 16ème et 17ème siècles et pendant le règne de Rodolphe II, l'âge d'or du ghetto Juif avait commencé. Rudolf II a réaffirmé les privilèges des Juifs et le Quartier Juif a commencé à s’épanouir. La population a fortement augmenté et de nombreux autres bâtiments publics et privés ont été construits, tels que les synagogues Maisel, Pinkas et High ainsi que la Mairie. Les écoles de Talmud célèbres opéraient à Prague et avaient créé de nombreuses oeuvres littéraires et scientifiques éminentes, à l’aide des imprimantes hébraïques qui y travaillaient.

Beaucoup de figures importantes de la culture et de la science juive sont lié à cette période; Chroniqueur David Gans, Rabbi Yéhouda Livi ben Bezalel, appelé Löw, connu comme le créateur du Golem légendaire, Mordechai Maisel – le Juif de Tribunal et le financier de Rodolphe II, l’homme le plus riche à Prague, le patron et le constructeur du ghetto, l’astronome Joseph Solomon Delmedigo, Baševi Jakob, qui a été promu à l'aristocratie comme le premier Juif dans le royaume des Habsbourg. Ils sont tous enterrés dans le Vieux Cimetière juif. Le ghetto puissant et très peuplé est devenu la capitale des Juifs vivant en dehors d'Israël et donc a été appelé Em be Yisrael.

 

La Faillite et la Démolition du Quartier juif

Le Quartier Juif a été brûlé au 17ème siècle, après avoir été frappé par la peste bien qu’il ait été rapidement rétabli. Pendant le règne de Marie- Thérèse, les Juifs ont dû affronter une autre vague d’opression. Les Juifs étaient expulsés du pays au 4ème et au 18ème siècles. Leur position à Prague s’est partiellement améliorée en 1781, lorsque l’Empereur Joseph II a publié le Brevet de Tolérence, qui a permis aux habitants juifs l'accès aux écoles. En 1848, la population juive a été émancipée et on leur avait permit à se déplacer du ghetto pour la première fois.

Cela avait des résultats paradoxaux de la désagrégation rapide du Quartier Juif. Les Juifs riches ont immédiatement déménagé, et les pauvres s’y installaient quelle que soit leur religion. Le ghetto est devenu un refuge pour les criminals, se dégradèrent rapidement et est devenu un quartier chaud.

Dans les années 80 du 19ème siècle, le conseil municipal de Prague a décidé de reconstruire presque tout le ghetto, malgré l’opposition du public. Un certain nombre de synagogues, des maisons privées et des palais ont été demolis, mais six synagogues y compris – Vieux Nouveau, Klaus, Pinkas, Maisel, Espagnol et High, le Vieux Cimetière juif de Prague ainsi que la Mairie baroque ont été conservés et aujourd’hui sont considérés comme des sites juifs les plus rares en Europe.

 

Musée juif de Prague

Le Musée Juif a été fondé en 1906 a été fondée, avec de nombreux monuments historiques et artistiques des maisons démolies et les synagogues. Après la Seconde Guerre Mondiale, le musée a également gagné de nombreux objets provenant des biens des Juifs qui ne revenaient pas des camps de concentration Nazis. Actuellement, le Musée Juif de Prague travaille ensemble avec le Musée à Jérusalem, qui est le musée juif le plus grand du monde.

Kontakt

Hotel Betlem Club Praha

Betlémské náměstí 9/257

110 00 Praha 1

Tel.: +420 222 221 574-5

Fax: +420 222 220 580

E-mail: betlem.club@betlemclub.cz

Stránky provozuje:

Topgas International, a.s.

Axmanova 168, 190 14 Praha 9 

IČO: 16192427 

Spisová značka: B678 vedená u rejstříkového soudu v Praze.

Betlem Club

 

Logo TA

 

Hotel Pawlovnia Praha